La Flore des Dames de Genève

Patrimoine artistique et botanique. Vernissage jeudi 30 août à 18h....

Quel lien entre Genève, la flore du Mexique et l’art du dessin ? Le naturaliste espagnol José Mariano Mociño (1757-1820) participe à une expédition en Nouvelle Espagne sous le commandement de Martin de Sessé y Lacasta (1751-1808). L'expédition Sessé et Mociño rapporte en Europe des dessins de plantes de la région des Caraïbes, du Mexique et du nord de l'Amérique Centrale. En 1816, Mociño les prête pour étude au botaniste genevois Augustin-Pyramus de Candolle (1778-1841), fondateur des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève (CJBG). Véritable outil scientifique, le dessin botanique est à cette époque un précieux support pour tout travail de description. Candolle est cependant contraint de restituer ces dessins en 1817 à son propriétaire. 

En quelques jours, dans une véritable course contre la montre, un groupe d'artistes composé de nombreuses «Dames de Genève» réaliseront des copies des dessins originaux. Ce trésor artistique et scientifique, connu sous le nom de la Flore des dames de Genève et composé d’environ 1300 dessins, est aujourd’hui conservé à la Bibliothèque des CJBG. 

Richement illustrée, l’exposition raconte cette singulière histoire, entre science et art.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec les CJBG. En parallèle, des dessins originaux de la Flore des dames de Genève seront exposés à la Bibliothèque des CJBG. 

(Chemin d'Impératrice 1, Ouverture: lundi-vendredi 13h30 - 16h30)

 

les visites du dimanche à télécharger